Alain Macé, les cloches vont de nouveau sonner à l'église

Les sonneries horaires de l'église ne fonctionnaient plus. Le moteur de tintement de la cloche n° 2, d'un poids de 350 kg, responsable des horaires, avait été mis hors service, du fait de sa vétusté et des risques de faire disjoncter l'ensemble de l'installation électrique de l'église.

Mercredi, Alain Macé, un technicien de la société campaniste (qui entretient les beffrois, cloches, horloges), de Plaine-Haute, dans les Côtes-d'Armor, est venu effectuer la réparation qui s'imposait.

Les Armélois peuvent ainsi à nouveau entendre le carillon annonçant les heures.

Mai 2015

source : Ouest-France