Bodet - Il est extrêmement réjouissant de pouvoir être acteur sur son territoire

Bodet - Il est extrêmement réjouissant de pouvoir être acteur sur son territoire

Photo DR

Quels liens la société Bodet entretient-elle avec le patrimoine ?

Ils sont aussi multiples que solides. Structurellement déjà, le Groupe Bodet est une vraie entreprise patrimoniale, marquée par quatre générations familiales, depuis l’artisan ébéniste Paul qui installa l’horloge du clocher de l’église de Trémentines (Maine-et-Loire) en 1868, jusqu’à son PDG actuel, Jean-Pierre, lequel conduit aujourd’hui une équipe de plus de 600 professionnels. Symboliquement ensuite, on ne saurait être le leader européen de la mesure et gestion du temps sans approcher au plus près la notion de patrimoine, par essence liée à l’écoulement du sablier. Enfin, bien sûr, il y a nos activités, depuis le tout premier jour dédiées au secteur patrimonial puisque, aux côtés de l’horlogerie industrielle et de l’affichage sportif, un quart de notre chiffre d’affaires est annuellement réalisé aux cadrans d’édifices, à la restauration d’équipements de clochers (beffroi, jougs, abat-sons) et à l’électrification de cloches. Nous sommes d’ailleurs le premier fabricant européen d’horlogerie d’édifice certifié ISO 9001 et intervenons très régulièrement sur des monuments protégés.

Le mécénat patrimonial constituait-il donc une autre voie, quasi naturelle, à cet engagement professionnel ?

Absolument, même s’il a fallu quelques années, et la rencontre avec la Fondation du patrimoine, pour en concrétiser véritablement les termes. Dès les années 2000 en effet, Bodet s’était investi sur le champ mécénal en participant à la création d’œuvre avec le CAUE départemental. Il a ensuite poursuivi ce soutien culturel dans le cadre de Mécène et Loire, la fondation d’entreprises de Maine-et-Loire dont l’objectif est d’accompagner toute action porteuse d’image pour et sur le territoire en divers domaines. Mais c’est finalement avec Mécènes d’aujourd’hui, le club d’entreprises de la Fondation du patrimoine créé en 2010, que le Groupe a véritablement pu exprimer son attachement au patrimoine bâti local, aux côtés d’entreprises amies et dans une vraie communauté de valeurs.

Cinq ans plus tard, que retenez-vous de cette initiative ?

Tous les frissons d’une formidable aventure ! Il est extrêmement réjouissant de pouvoir ainsi être acteur sur son territoire en donnant à de magnifiques projets la possibilité d’émerger. C’est une possibilité qu’isolés, nous n’aurions jamais pu offrir pour la même dotation (4 000 euros annuels) et dont nous n’aurions jamais pu non plus, par conséquent, récolter les fruits. Alors que l’entreprise Bodet est mondialement connue, notamment pour ses interventions sur la gare de Lyon, la gare d’Orsay ou la cathédrale du Mans, nous sommes tout particulièrement satisfaits d’avoir ainsi, par exemple, pu contribuer à sauver le moulin cavier de Louerre, considéré comme l'un des plus anciens du département. Comme quoi la fierté peut être relative… Tout comme le temps !

Mai 2015

source : Fondation du Patrimoine