LUSSAULT : L'horloger du clocher remet les pendules à l'heure

LUSSAULT : L'horloger du clocher remet les pendules à l'heure

Photo: Ouest France

Le mécanisme qui actionne les trois cadrans de l'église Saint-Martin est reparti à Tiffauges, en Vendée, où l'horloge monumentale a été conçue. Une visite à la « maternité » s'impose.

Conçue et installée par les établissements Lussault-Pélerin et Gourdin en 1891, l'horloge monumentale de l'église Saint-Martin n'a jamais quitté le clocher, l'intervention de la société Lussault, nécessaire en 1955, s'étant faite à son chevet. C'est un horloger local, Jean-Marc Fortin qui est chargé de son entretien.

120 ans au clocher du temps

Après plus de 120 ans de bons et locaux services, grâce auxquels s'affiche l'heure sur les trois cadrans qui figurent sur le fronton et les murs latéraux du clocher, le mécanisme s'est vu endommagé lors de la rupture subite d'une des chaînes du contrepoids, en 2014. L'horloge avait dû être démontée il y a six mois et un mécanisme de remplacement avait été aménagé afin que les aiguilles continuent à tourner sur les cadrans.

Une visite émouvante

Parallèlement, une souscription a été lancée auprès des Vertaviens pour la restauration de l'horloge, et la Ville et la Fondation du patrimoine ont signé une convention de partenariat. Pour rappel, le coût estimé des travaux s'élève à 23 000 € hors taxes. Dans le cadre du mécénat populaire qui concerne tant les particuliers que les entreprises, la fondation délivre aux donateurs un reçu qui ouvre droit à des réductions d'impôt.

Le campaniste Lussault ouvrira exceptionnellement ses portes aux Vertaviens, mardi 23 février, à Tiffauges, en Vendée. Cette visite privilégiée, gratuite, organisée par le service culturel, sera animée par Vincent Laumaillé, PDG du groupe Ucandri dont dépend la société Lussault, spécialisée dans les domaines de l'horlogerie monumentale (cadrans, martellerie...) et également campaniste renommé.

Les visiteurs auront ainsi l'occasion de voir de près le mécanisme de l'horloge de l'église Saint-Martin et d'assister à l'intervention d'un spécialiste à son chevet. Avant de retrouver le clocher, l'horloge sera présentée démontée, dans le cadre d'une exposition qui se tiendra, début juin, à la bibliothèque Libre cour.

Mardi 23 février, à 10 h et 14 h, visite de l'atelier du campaniste Lussault, à Tiffauges, en Vendée.

Source: Ouest France

Janvier 2016