Alain Macé: à Jugon, du 1er au 3 avril, Colette raconte sa vie de cloche

Alain Macé: à Jugon, du 1er au 3 avril, Colette raconte sa vie de cloche

La cloche Colette a été installée dès lundi à la salle des fêtes de Jugon-les-Lacs commune nouvelle pour illustrer le métier de campaniste. Photo Ouest France

A Jugon-les-Lacs, des artisans ouvrent leurs ateliers ce week-end, pour les Journées européennes des artisans d’art. Parmi eux, l’entreprise Macé, campaniste.

Voir de près une cloche de 1,5 tonne est plutôt rare. Pourtant, les Jema vont être l’occasion de découvrir Colette, installée à renfort de grue dans l’entrée de la salle des fêtes. Coette illustrera le métier de campaniste, présenté par l’entreprise Macé.

Sur sa robe, le nom de ses fondeurs, de ses parrains et marraines et une inscription : « Je prie pour la cité est ne voudrais jamais sonner glas de ses fils ».

Un métier qui n’a cessé de s’adapter

Un campaniste est un réparateur de cloches, de clochers et de campaniles. C’est un métier complexe qui allie sept savoir-faire. « En France, nous sommes environ 300 à exercer ce métier, artisanal et culturel, avec la conception, la réalisation, l’installation, la restauration, l’entretien des cloches et des horloges d’édifices. Notre savoir-faire s’est enrichi au fil du temps. De menuisier et horloger, nous sommes devenus électricien, électromécanicien, électronicien », explique Franck Perrin-Morel, le directeur de l’entreprise Macé.

En France, plus de 150 000 cloches sont recensées dont 4 500 classées.

Onze artisans d'art à découvrirPour la seconde année consécutive, les Jema (Journées européennes des métiers d’art), initiées par l’Institut national des métiers d’art, et portées par les chambres régionales et départementales, se dérouleront à Jugon-les-Lacs les 1er, 2 et 3 avril. À Jugon, onze artisans d’art et artistes parlent de leur métier, ce week-endUne façon de faire connaître des secteurs d’activité souvent méconnue du grand public.

Vendredi 1er avril, de 14 h à 19 h, samedi 2 et dimanche 3 avril, de 11 h à 12 h et de 4 h à 19 h. Gratuit. Une carte du circuit des ateliers ouverts dans la commune, dans le cadre des Jema, est à la disposition des visiteurs

Source: Ouest France

Avril 2016