Ets Sannier : Les deux cloches ont un nouveau joug

Ets Sannier : Les deux cloches ont un nouveau joug

En place depuis 1842, les deux cloches de l'église Saint-Germain à Savigny-en-Septaine viennent de prendre un sérieux coup de jeune.

Nourries aux sons du battant depuis plus de cent cinquante ans, sonner à toutes volées devenait dangereux tant le joug qui les supporte était usé.

Avec la réfection du tourillon pour l'une en passant par la mise sur bille pour l'autre et la petite et la grosse cloche vont continuer à donner le la, grâce à l'entreprise Sannier de Saint-Doulchard, spécialisée dans ce domaine particulier de restauration de cloches.

Un petit coup de brosse à chiendent sur la jupe et voilà que les inscriptions ancrées sur la panse redonnent vie aux parrains, marraines, élus, curé et fondeurs.

Inscriptions

L'une, dite la grosse cloche d'un diamètre de 80 cm et d'un poids estimé à 320 kg et l'autre, dite la petite d'un diamètre de 72 cm et d'un poids estimé à 230 kg ont été bénites en 1.842 par Maurice de Couzon, curé de la paroisse et fondues par les frères fondeurs à Abot (Haute-Marne) sous l'ordre de François Hervier maire et Claude Morand adjoint. Les parrains et marraines sont respectivement Marie Edmont Rapin et Mademoiselle Antoinette de La Gogue pour la première et Pierre Brunet et Louise Morand.

Source: Le Berry Républicain du Centre

Juillet 2016