SAS PRÊTRE et Fils : Varois-et-Chaignot : la cloche de l’église Saint-André, réparée, est de retour

SAS PRÊTRE et Fils : Varois-et-Chaignot : la cloche de l’église Saint-André, réparée, est de retour

La cloche de l’église Saint-André a été décrochée le 19 avril pour être réparée. Depuis dimanche, les habitants l’entendent à nouveau sonner.

La cloche de l’église Saint-André de Varois-et-Chaignot a été fondue en 1879. Depuis ce temps, elle ponctue la vie du village en sonnant les heures et les demi-heures mais également l’angelus, matin, midi et soir. Elle sonne le glas pour dire à tous qu’un paroissien a quitté ce monde et le carillon pour annoncer qu’un nouveau-né a été baptisé. La dernière fois qu’elle a sonné à toute volée, c’était pour annoncer la libération de Varois-et-Chaignot, le 11 septembre 1944.

La cloche fait donc partie de la vie des villageois et lorsqu’un examen de la cloche a conduit le conseil municipal à suspendre son utilisation parce que ses anses en bronze étaient fissurées, sa réparation s’est imposée.

C'est ainsi que le conseil municipal, après étude de toutes les solutions possibles et sur l'avis de la conservatrice du patrimoine à la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, a sollicité des subventions, qui ont permis de la réparer. Les aides de l'État, au titre de la Dotation d'équipement des territoires ruraux, et du conseil régional de Bourgogne, au titre du patrimoine rural non protégé, et surtout une souscription lancée par la Fondation du patrimoine ont permis de réunir les quelque 16 000 € nécessaires à la réparation de la cloche mais également à l'élargissement de l'ouvrage permettant l'accès à la cloche. Dimanche matin, à la sortie de la messe, c'est avec émotion que les habitants de Varois-et-Chaignot ont pu entendre leur cloche, pour laquelle ils ont généreusement donné plus de 9 000 euros, sonner après presque une année de silence.

Source: Le Bien Public

Juillet 2016