Laumaillé-Lussault : Simorre retrouve ses cloches pour noël

Laumaillé-Lussault : Simorre retrouve ses cloches pour noël

La cloche, surmontée de son "mouton" est prête à tinter Photo Le Petit Journal

Le 1er campaniste du sud-ouest a traité la restauration par soudure de cloche de l’airain historique en partenariat avec Lachenemeyer en Allemagne.

Pendant de longs mois la vie du village s'écoulait sans rythme, du moins sans celui scandé par les cloches de l'église abbatiale. Mais voilà qu'elles sont revenues, grâce au Ciel ! Grâce surtout à la municipalité, notamment à Denise Ollivier et Jean-Marc Bayle qui ont su patiemment monter un lourd et long dossier pour faire restaurer non seulement la cloche principale, mais aussi et surtout le beffroi, cette charpente spécialement conçue pour supporter les cloches et les vibrations qu'elles engendrent. C'est chose faite, par le campaniste Vincent Laumaillé dont l'entreprise d'Ibos (65) a remonté en quelques jours les cloches grâce à une jeune équipe composée de Maxime, Simon et Christophe, avec bonne humeur et compétence. Le déroulement et la précision de cette opération forcent l'admiration, car plusieurs corps de métier entrent successivement en jeu pour arriver à la phase d'essai finale : charpentiers, mécaniciens, électromécaniciens, électriciens, accordeurs. La plus grosse cloche date de 1706 et pèse 600 kg. Elle avait été envoyée dans un atelier de soudure spécialisé à Stuttgart pour réparation de quelques fêlures. Deux autres cloches ont pris place dans le même beffroi, tandis que la plus petite restera en exposition près de la sacristie, avec l'explication de son étrange et troublante fonction... Simorrains et Simorraines, réjouissez-vous, vos cloches sont revenues et pourront sonner à nouveau à la volée pour les fêtes de Pâques !

Source: Le Petit Journal

Decembre 2016