Mamias, une des trois cloches de l’église Notre-Dame à Subdray est partie en restauration en Allemagne

Mamias, une des trois cloches de l’église Notre-Dame à Subdray est partie en restauration en Allemagne

Elle est redescendue cinq cents ans plus tard. - Photo Le Berry Républicain du Centre

Lundi, une douzaine de Subdréens se sont rendus à l'église et les yeux rivés au plafond, ils ont attendu de voir la cloche apparaître et descendre très lentement grâce à un palan électrique.

De 1516

Un grand moment, surtout pour cette cloche d'airain, qui semble-t-il, n'avait jamais bougé de son clocher depuis 1516.

Cette cloche, dont les oreilles et la couronne sont très usées, est de taille intermédiaire par rapport aux deux autres. La légende semble se prêter à l'idée qu'elle pourrait être la refonte d'une autre cloche, encore beaucoup plus ancienne.

Pour la descendre de sa tour d'ivoire et sachant qu'elle pèse 200 kilos, la municipalité a dû faire appel à une équipe campanaire professionnelle, l'entreprise Mamias de Gagny.

Elle a ensuite été graissée pour que l'assistance, plusieurs représentants de la mairie, de l'association Patrimoine et mémoire, quelques curieux, puissent essayer de déchiffrer les inscriptions gothiques et les dessins cabalistiques figurant sur la robe. Histoire

La plus petite cloche (*), d'environ 25 centimètres de diamètre, de 1706, porte une inscription gothique désignant monsieur Anioran, seigneur du Soulier (le Sollier aujourd'hui), comme le donneur d'ordre. Il semblerait qu'elle ne serve plus.

La plus grosse cloche, la plus récente, de 1968, porte des inscriptions qui désignent Espinasse Patureau comme fondeur et Élizabeth Nathalie Balleraud comme marraine. La cloche s'appelle justement Nathalie.

Source : Le Berry Républicain du Centre.

Décembre 2017