Bodet Campanaire : La cloche du village a retrouvé son clocher

Bodet Campanaire : La cloche du village a retrouvé son clocher

Le retour de la cloche est un évènement qui a déplacé bon nombre des personnes. - Photo La Dépêche du Midi

Même Madame la sous-préfète a fait le déplacement pour assister à cet événement pour remettre cet objet incontournable de la vie au village. Monsieur François Moura, le maire, tout en orchestrant le bon déroulement des opérations, ne cachait pas sa joie, du retour de la belle juste à temps pour entonner les aubades de Noël.

La pluie, le vent, le froid n'ont pas rebuté nos Izautois qui ne voulaient pas manquer de venir honorer la cloche prodigue et voir de près cet instrument qui scande si fort et si loin la vie de la campagne tout en ponctuant les événements importants de la cité. Les enfants de l'école, aussi, suivaient attentivement le cours des opérations, curieux de voir de si prés cet objet insolite et habituellement si perché.

C'était il y a tout juste un an, à l'occasion justement des aubades de Noël, qu'un son bizarre avait donné l'alerte : un bruit sec et la cloche n'a plus sonné pareil. Après un diagnostic qui a décelé une importante fêlure, l'instrument fut envoyé en réparation, confié au savoir-faire incontestable d'un orfèvre en la matière, l'entreprise Bodet, campaniste depuis 1968, à Trémantine en Maine et Loire. Accédez à 100% des articles locaux à partir d'1€/mois

L'opération est délicate, et requiert beaucoup de technicité et de matériel. La cloche pèse pas loin de 400 kg et l'extirper et la réinstaller à pareille hauteur sans courir de risques n'est pas une mince affaire. Avant de retourner dans ses quartiers la cloche a été bénie «Jour de joie que ce jour où notre église s'enrichit du retour de sa cloche», a déclamé Monsieur le curé.

C'est parée de sa nouvelle bénédiction que la cloche a commencé son ascension, sous le ciel pluvieux et les regards attentifs et qu'avec maintes précautions elle fut replacée à l'intérieur du clocher. Toutes les phases de l'opération se sont très bien déroulées. Après toutes ces péripéties c'est chose faite, la cloche a retrouvé sa place et va pouvoir y aller de ses plus belles mélodies pour fêter la nativité durant une semaine.

Source : La Dépêche du Midi.

Décembre 2017