Groupement des Installateurs d'Horlogerie d'Edifices et
d'Equipements Campanaires

Manche : le sous-préfet en visite dans la prestigieuse fonderie Cornille Havard

Cornille Havard

Le sous-préfet (2e  à droite) suit attentivement les explications de Paul Bergamo (1er à droite), lors de la visite de la fonderie Cornille Havard, vendredi 19 janvier 2018 à Villedieu-les-Poêles (Manche).
  - Photo:La Manche Libre
Le sous-préfet (2e à droite) suit attentivement les explications de Paul Bergamo (1er à droite), lors de la visite de la fonderie Cornille Havard, vendredi 19 janvier 2018 à Villedieu-les-Poêles (Manche). - Photo:La Manche Libre

Le sous-préfet de la Manche Fabrice Rosay s'est rendu vendredi 19 janvier 2018 à la fonderie Cornille Havard de Villedieu-les-Poêles (Manche). L'occasion de revenir sur la réussite de cette entreprise unique.

Fabrice Rosay, sous-préfet de la Manche, a visité la fonderie Cornille Havard de Villedieu-les-Poêles (Manche) vendredi 19 janvier 2018. Philippe Lemaître, maire de Villedieu, Jérôme Deschênes, directeur des services, Philippe Claray , directeur des musées et quelques membres du conseil municipal étaient également présents.

Plus de 50 000 visiteurs par an

La délégation a été accueillie par Paul Bergamo, directeur de Cornille Havard qui leur a présenté la fonderie et les particularités de ce cet artisanat d'art. L'activité comprend trois branches principales : la fonderie de cloches et fonderie d'art (statues, bas-reliefs, blasons) ; l'activité campaniste (installation et maintenance des clochers et carillons) et l'activité touristique. Elle emploie 18 salariés et reçoit un peu plus de 50 000 visiteurs par an (visites guidées en français, anglais et allemand).

Des réalisations prestigieuses

Parmi les réalisations marquantes des dernières années, Paul Bergamo a cité les cloches de Notre-Dame de Paris en 2013, deux cloches pour la Cathédrale de Bayeux à l'occasion de 70e anniversaire de la Libération, cloches qui avaient pour marraine sa Majesté la Reine d'Angleterre, ou encore des statues et blasons pour les plages du Débarquement.

Formation et embauche

Le sous-préfet s'est particulièrement intéressé à la formation des salariés, l'embauche et la problématique du recrutement dans ces métiers d'art.. La fonderie a actuellement un serrurier en formation à la maison des Compagnons d'Angers, deux apprentis (un fondeur et un campaniste) et elle projette l'embauche d'un campaniste. Les visites reprendront le samedi 10 février 2018.

Source : La Manche Libre.

janvier 2018