Groupement des Installateurs d'Horlogerie d'Edifices et
d'Equipements Campanaires

Ecretteville-lès-Baons : remise à neuf, la cloche Catherine a été baptisée

Bodet Campanaire

L’Abbé Benoît Bréant bénissant la belle Catherine

   - Photo:La Manche Libre

Catherine est impressionnante : son 1,5 mètre de diamètre et ses 703 kg forcent le respect. Fondue en 1510, cette belle cloche avait beaucoup souffert des affres du temps. La mairie l’avait même fait descendre de son clocher en 2012, par peur qu’elle ne se décroche accidentellement. Il était temps de lui redonner un coup de jeune.

C’est l’entreprise Bodet, installée à Trémentines, en Maine-et-Loire, qui s’en est chargé. La révision fut complète : recharge des oreilles de la cloche, consolidation de son battant, réfection de son coin de frappe et bien évidemment, lustrage de sa robe.

Catherine baptisée

Le résultat est saisissant. C’est une cloche toute neuve qui vient de revenir à son bercail. Cela méritait bien un nouveau baptême. Mercredi, en présence de nombreux élus et d’une représente de la préfète de Région, le Père Benoit Bréant, curé de la paroisse Saint-Pierre d’Yvetot-Terres-de-Caux, a béni la belle Catherine au cours d’une cérémonie joyeuse et émouvante à la fois.

Le retour de la cloche marque la fin officielle de la première tranche de travaux de sauvegarde de l’église d’Ecretteville-lès-Baons, qui a concerné la réfection du clocher, de sa charpente, de sa maçonnerie et de sa flèche. Deux autres séries de travaux seront nécessaires pour la réhabilitation du chœur et de la nef.

Pour l’heure, Eric Renée, le maire d’Ecretteville-lès-Baons, espère faire remonter Catherine dans son clocher pour la faire sonner le 11 novembre, afin qu’elle participe avec faste au centenaire de la fin de la Grande Guerre.

Source : La Manche Libre.

Septembre 2018