Groupement des Installateurs d'Horlogerie d'Edifices et
d'Equipements Campanaires

Morbihan. Ces cloches qui font la fierté de leur commune

Bodet Campanaire

Marie-Eugène et Marie-Louise ont été exposées avant de réintégrer le clocher de l’église de Sainte-Hélène.

   - Photo:Ouest France
Photo: Ouest France /

La commune de Sainte-Hélène, près de Lorient (Morbihan), vient de retrouver ses trois cloches restaurées pendant un mois. Elle n’est pas la seule. Pour la seule année 2018, six communes du département ont financé ce type de travaux, en ouvrant parfois une souscription.

Ce sont de très vénérables vieilles dames mais elles ont encore de la voix. Marie-Louise, 146 ans et 812 kg, chante une note « mi », octave 3. Hélène-Alain-Marie, 167 ans et 563 kg, est dans le registre du « fa », octave 3. La benjamine Marie-Eugène, 117 ans et 375 kg, se fait entendre avec le « sol », octave 3.

Les trois plus grosses des cinq cloches de l’église de Sainte-Hélène, près de Lorient (Morbihan), viennent de retrouver leur clocher après avoir été restaurées à Cholet (Vendée), par la société Bodet, pendant un mois.

Six communes privées de voix temporairement

Elles sont nées en Normandie, à Villedieu-les-Poêles, et portent les noms de leurs parrains et marraines. Rénovées une première fois en 1948, elles avaient été endommagées par la tempête de septembre 2017. Coût de leur restauration et de celle du beffroi fissuré qui les abritait ? 46 000 HT euros financés par la commune.
Lire la suite : Ouest France

Novembre 2018