La Jeune Chambre Economique de Tarbes en visite chez Laumaillé SAS

Après la disparition brutale de ses parents, Vincent Laumaillé reprend l’activité familiale alors composée de trois salariés, pour créer en 2006 Laumaillé SARL. Aujourd’hui, l’entreprise située à Ibos compte 25 salariés et réalise un C.A de 2,9 millions d’euros.

Florence Tardy, secrétaire de la Jeune Chambre Economique de Tarbes et Bigorre, explique la raison de la présence des membres de la JCE ce jeudi 23 mai 2013 dans les ateliers du campaniste: « J’ai eu l’occasion de rencontrer Vincent Laumaillé il y a quelques temps, et j’avais constaté beaucoup de dynamisme et d’envie chez ce jeune dirigeant au parcours atypique. La JCE a coutume de se réunir tous les deux mois lors d’une assemblée générale où nous planifions nos actions. Tenir notre réunion ici permet de valoriser une entreprise locale très représentative ».

Hier soir, Vincent Laumaillé a d’abord réuni ses hôtes pour une projection PowerPoint avant une visite guidée des lieux. Le dirigeant a indiqué quelle était la valeur essentielle de la vie de l’entreprise : « Ce sont les femmes et les hommes qui la constitue. C’est la raison pour laquelle nous visiterons les bureaux et les ateliers, car ils sont aussi importants, les uns que les autres ». Actuellement, il ne reste que trois fondeurs de cloches en France. Depuis longtemps, le campaniste d’Ibos a su se diversifier tout en gérant sa progression. Dans sa spécialité, Laumaillé se classe aujourd’hui dans le peloton de tête d’une profession qui compte 46 acteurs sur le territoire national.

Source