La SAS Lussault associée à la fondation du patrimoine

La SAS Lussault associée à la fondation du patrimoine

Photo Ouest France

Le Groupe ucandri et sa filiale Lussault se sont associé pour 3 ans à la fondation du patrimoine afin de promouvoir le maintien du patrimoine vendéen. Lire la suite

Les petits patrons vendéens ne peuvent pas rivaliser avec les grands groupes comme Total ou Motul qui financent la Fondation du patrimoine depuis vingt ans. Mais sept petites entreprises vendéennes apportent leur pierre à l'édifice depuis 2011. Une nouvelle convention de partenariat a été signée pour trois ans.

Réunis dans un club de mécènes, ces patrons soutiennent, par leur engagement financier, les projets de restauration caractéristiques du patrimoine de Vendée. Depuis le lancement du club, ils ont aidé cinq projets pour la somme de 26 440 €. Ils ont participé à la restauration des églises de Vouvant, Saint-Christophe-du-Ligneron, Saint-Vincent-Sterlanges, Saint-Etienne-du-Bois, et des Lucs-sur-Boulogne.

Vieux gréement ou Sainte table

En 2015, ils auront des choix à faire pour aider, soit à la restauration d'un vieux gréement aux Sables-d'Olonne, soit de la sainte table de l'église de Sallertaine ou de l'octroi à Angles. Ils disposeront de 16 110 €. « Le mécénat patrimonial de proximité est une clé de revitalisation du tissu économique local », indique François-Xavier Bieuville, le directeur général de la Fondation du patrimoine.

C'est pourquoi le nouveau délégué départemental, Marie-Eugène Héraud, entend bien étoffer le club des mécènes qui « contribue à la préservation des richesses du patrimoine et à la création des emplois de demain ». La conservation du patrimoine constituant, à ses yeux, un enjeu culturel, humain et économique. Et un beau support de communication.

Mars 2015

Source : Ouest France